Le Blog

1ere récompense
Martin Morel

Martin Morel

Comment suis-je devenu photographe ?

Aujourd’hui j’ai décidé de vous partager mon parcours, non pas pour vous présenter la manière idéale pour devenir photographe, mais simplement pour partager mon expérience et mon vécu à ceux, qui comme moi, ont la chance ou la volonté de faire de leur passion un métier.  

1 : La naissance d’une passion 

Passionné depuis toujours par les randonnées et l’évasion en pleine nature, j’ai eu la chance de croiser 2 loups en Chartreuse lors d’une balade. Heureux, j’ai décidé de partager cette information avec mon entourage, mais personne n’a voulu croire un adolescent de 17 ans. Vexé, j’ai décidé d’acheter mon premier reflex numérique quelques jours après, avec l’espoir de croiser à nouveau ces canidés pour prouver à mes détracteurs leur existence.

Livré à moi-même, j’ai appris en autodidacte à utiliser mon nouvel appareil et j’ai commencé à me prendre au jeu, à parcourir forêts et montagnes en quête d’animaux à photographier… C’est ainsi que ma passion pour la photographie est née et que, quelques années plus tard, j’exposais mes premières photographies lors d’expositions locales.

1ère exposition
1ère exposition

2 : Un parcours atypique

Au départ j’ai eu un BAC comptabilité / gestion, puis un BTS en management commercial effectué en alternance dans un magasin de vélo, étant compétiteur en VTT plus jeune.

Mon diplôme en poche je suis parti vivre à La Réunion pour découvrir de nouveaux horizons, profiter de la vie et travailler dans une grande enseigne comme vendeur cycle. J’ai passé 1 an et demi sur place, en passant mon temps libre sur un vélo, toujours équipé de mon appareil photo.

A mon retour j’ai eu un déclic et j’ai décidé de donner 100% de mon temps à ma passion : la photographie. Ayant travaillé seul les bases techniques, j’avais conscience que la photographie est un métier complexe et que je devais me former si je souhaitais pouvoir vivre de cette passion… Ce ne sont pas les expositions et les photos de paysages et animaux qui allaient subvenir à mes besoins.

J’ai donc suivi de nombreuses formations, techniques et marketing, en me dirigeant vers le portrait. J’ai eu la chance de suivre ma première leçon de vie chez Claude FOUGEIROL (Meilleur Ouvrier de France) qui m’a fait découvrir et aimé la lumière. Suite à cette formation ma vision avait complètement changé.

3 : La création du Studio Martin Morel

J’ai tout de suite choisi de commencer comme artisan avec le statut d’entreprise individuelle. Par challenge, j’avais besoin de connaître un défi où je devais me donner à fond pour réussir. C’est ainsi que le Studio Martin Morel a vu le jour, le 8 février 2011 à la Sure en Chartreuse (St Julien de Ratz). Les débuts sont difficiles puisqu’il faut communiquer et se faire connaître, ce qui est compliqué avec peu de clients et donc peu d’images à valoriser… Ça n’a pas toujours été simple, mais les efforts ont finalement porté leurs fruits.

Je décide donc de continuer à réaliser mes projets personnels autour des animaux et de la nature. Suite à un reportage au Maroc, je décroche ma première récompense avec le portrait d’un petit berbère (Médaille d’argent de la photographie professionnelle française), ce qui a beaucoup aidé pour valoriser l’image de mon Studio.

1ère récompense

Ma première séance studio n’était pas anodine car il s’agissait d’une séance nu artistique pour une jeune femme qui me connaissait. Ce type de séance n’est pas évidente, il faut un éclairage particulier et mettre en confiance le modèle : après quelques moments de solitude à chercher la bonne pose, les bons réglages… j’ai finalement réalisé avec succès ma première séance studio. 

4 : Echecs et réussites

Ayant créé mon entreprise à l’âge de 23 ans, la fougue de la jeunesse et l’envie de réussir dans un domaine qui me passionne prennent le dessus sur la peur d’échouer et l’appréhension.

Malgré les difficultés rencontrées, notamment 2 années sans pouvoir me rémunérer pour investir dans mon matériel, la communication et les formations, j’ai quand même pu faire grandir mon entreprise et recevoir de nouveaux clients dans un studio simple mais efficace. Ma plus grande réussite est d’avoir, étapes par étapes, réussi à vivre de ma passion.

Pour réussir, il ne faut pas oublier les nombreux obstacles et échecs connus, ce sont eux qui permettent de grandir et d’acquérir de l’expérience. A ce jour l’une des déceptions les plus marquantes a eu lieu fin 2018, quand je n’ai pas réussi à obtenir le titre de Meilleur Ouvrier de France. Il aura fallu du temps pour digérer, mais je n’oublie pas les nombreux succès lors des concours auxquels j’ai participé. En effet, j’ai connu de belles réussites : Portraitiste de France à 2 reprises, 8ème à la coupe du monde et le seul français à posséder le titre de Qualified European Photographer Wildlife. Mais ma plus grande satisfaction reste le partage quotidien avec ma clientèle, reconnaissante et heureuse de me confier la réalisation de leurs photos.

5 : Le studio aujourd’hui et demain

10 ans après, c’est la même passion qui m’anime chaque jour. Je continue de me former et d’apprendre de nouvelles choses mais c’est suite à l’arrivé de mon fils où la relation avec mes clients a pris une toute autre dimension humaine, et cela fut très formateur. C’est d’ailleurs pour cette raison que j’affectionne autant les séances photos autour de la famille (grossesse, naissance, famille et famille multigénérationnelle) et les photos de mariages, bien que ce soit un exercice intense et éprouvant.

Le futur projet consiste à agrandir le studio, à la fois pour avoir plus de places, renouveler mes images, modifier le décor avec plus de précision, mais aussi pour offrir un confort supplémentaire à mes clients.

Même si le métier de photographe est difficile, notamment car il faut se faire une place dans un domaine ultra-concurrentiel, j’ai conscience de la chance que j’ai d’exercer ce si beau métier.

Je tiens à vous remercier, c’est en partie grâce à vous que j’ai pu faire de ma passion un métier. Tous ces moments et ces sourires partagés sont la plus belle des récompenses et ont construit la ligne de conduite de mon studio : l’humain. Mon seul objectif est de faire de votre passage en studio un moment agréable et une expérience réussie.

Merci,
Martin.

Share this post

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Retour haut de page