"Photographe Animalier"


Photographe animalier

"Etre photographe animalier c'est avant tout une vocation"


Un gros travail a été réalisé en amont pour ces clichés.

Etre photographe animalier c'est aussi un partage pour faire découvrir les photos .



A savoir que je dispose d'une photothèque avec un très grand nombre d'images.
J'ai entre autre des clichés de chevreuils, sangliers, lous, lynx, cerfs etc...
Une partie de mes photos ne sont pas publiées car soit je prépare des expositions, soit je ne désire pas les publier sur internet.
Les photos peuvent être vendues aux particuliers, à des magazines ou tout autre utilisation presse. Merci de me contacter.

Concernant la photographie animalière, beaucoup de personnes m'interrogent lors de mes diverses rencontres et expositions. Je vais à travers ces quelques lignes vous faire partager ma manière de procéder et les idées qui me viennent à l'esprit concernant ce domaine.

La photographie animalière est un domaine bien à part dans le milieu de la photo, j'affectionne tout particulièrement ce type de reportages photos.
Le principe de la photographie animalière exige que l'animal soit dans son milieu naturel, qu'il ne soit pas dérangé et que la photo prise procure une émotion tout en respectant des règles techniques (lumière, cadrage, ambiance).

Chaque photographe a sa propre technique:
- Les techniques d'affût emploient un camouflage intégral et nécessite une patience hors norme afin de rester de nombreuses heures sans bouger.
- L'approche consiste à s'approcher au maximum de l'animal, sans oublier de nombreux critères (météorologiques, environnement etc). Lorsque j'effectue des approches d'animaux sauvages en montagne (Sangliers, mouflons, chamois, cerfs), je ressens une très forte émotion et l'adrénaline palpite dans tout mon corps. C'est dû à l’atmosphère qui pèse entre l'animal et moi, seulement séparés de quelques mètres.

L'animal que vous désirez photographier devient telle une proie, mais il ne faut jamais oublier que la plupart des animaux ont des sens beaucoup plus développés que l'Homme (oreille interne, équilibre, odorat, vue...).

On ne réalise pas de superbes clichés dès les premières séances, pour préparer une exposition il me faut de nombreux mois à travers lesquels je passe 2 à 3 jours par semaine dans la nature à attendre...donc patience.

Vous avez aimé les clichés ?

Laissez un commentaire pour le photographe animalier dans le livre d'Or en cliquant ici !


Recevez notre lettre d'informations.