Le récit de la Semaine : Mission médicale au Maroc

Le récit de la Semaine : Mission médicale au Maroc
Voilà un peu plus de 15 jours que je suis rentré du Maroc, et je prends le temps, avec du recul, d'écrire ces quelques lignes.
 
Quelques jours seulement avant le départ de cette mission médicale, j'ai su que je pouvais faire parti de l'aventure, à l'initiative de l'association Amazigh Trekking.
J'ai donc rejoint à Marrakech l'Association Médicale d'Aide au Développement entre l'Auvergne et le Maroc (AMDAM) pour prendre la route direction le Haut Atlas.
Direction la montagne (2200m) dans une vallée très reculée où l'accès aux soins est très difficile pour de nombreux villages isolés.

L'équipe basée sur le bénévolat était composée de personnes pour la logistique et l'accueil, d'infirmières, gynécologue, rhumatologue, dermatologue, médecins, anesthésiste, chirurgien orthopédiste.
Après 5 jours et plus de 1300 consultations et 46 opérations chirurgicales auxquelles j'ai pu assister, j'ai beaucoup d'images en tête.

Des personnes âgées mais aussi des enfants souriants, très accueillants, qui malgré la barrière de la langue sont capables de vous donner du baume au cœur et de vous toucher. Mais il y a eu des moments plus durs, des enfants atteints de maladies rares et incurables, et dont le regard à lui seul vous fait baisser la tête...

Durant la mission j'ai photographié et observé autant les patients que l'équipe médicale, et tous m'ont vraiment bien accepté.

Face à la médecine et au savoir-faire des médecins et infirmières, j'avais une grande admiration de les voir se démener en permanence, la médecine coule dans leurs veines.

Par contre, par moment j'ai ressenti une sorte d'impuissance, voir d'inutilité, au moment de prendre des photos lors d'opérations chirurgicales : aucun problème à la vue des plaies, mais j'avais un besoin d'apporter quelque chose, d'aider...

Le retour fut difficile pour moi, disons que certains visages ne me quittaient plus de jour comme de nuit... 

Rédigé le  13 mai 2016 21:14  -  Lien permanent

Commentaires

La vie est tellement simple pour nous ici qu on ne s imagine même pas ceux que les autres peuvent endurer ....ils le font avec patience, ils acceptent ce qu ils vivent car ils ne connaissent rien d autre. C est une belle leçon de vie Martin, il faut profiter de la vie chaque jour et se considérer heureux de l avoir.
Tes photos sont magnifiques comme d habitude, elles sont remplies d émotions, c est ce qu on vit chaque jour, nous, les professionnels de la santé.
Publié par : Billon - 14 mai 2016 11:19
un très beau récit, vous avez à travers vos photos et ces quelques lignes réussi à me mettre les frissons. bravo !
Publié par : Céline P - 17 mai 2016 22:35
Martin,
Tes mots comme tes images sont remplis de compassion, d'empathie c'est tout à la fois touchant et splendide.

Au delà de l'émerveillement, la profonde émotion.
Un autre visage des berbères, du Maroc .... celui que j'aime profondément.

Celui que l'on connait peu, au delà des paysages magnifiques et si diversifiés, au delà des rencontres au coeur des maisons, l'instant d'un thé fumant, de quelques morceaux de noix ou pain tout chaud trempé dans l'huile d'olive .... Parfois, on devine un être souffrant, sous une couverture, dans un coin reculé de la pièce de vie, furtivement une main dépasse ou un pied. Humble présence isolée, tenue à l'écart, par pudeur ...

Cette mission médicale met au grand jour la générosité exceptionnelle de personnes enthousiastes et pleinement investies, repoussant au mieux les limites de l'impuissance vis à vis de la souffrance d'autrui.

Un magnifique témoignage d'engagement de coeur et de technicité.

Cela m'invite à poursuivre ce chemin débuté il y a plus de 8 ans, d'accentuer nos soutiens aux initiatives locales, les partenariats (tel que celui ci) ....
Et sous-entendu ! de continuer cette collaboration avec toi, à des moments clés .... toujours un peu en urgence du dernier moment ;-)

Martin, tu es un Grand !
Flo
Publié par : Amazigh Trekking - 17 mai 2016 22:37

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site
Recevez notre lettre d'informations.